Lao Ibiza Organic Farm...
  

Lao Ibiza Organic Farm...

Vang Vieng, Laos le 04/10/2010

 

    C'est l'histoire de Mister Tee (Non pas celui de l'agence tous risques...) Un lao d'une cinquantaine d'annee qui a depose ses valises il y a 15ans sur les bords de la riviere Nam Khou.

   Il a achete du terrain pour fonder une ferme biologique, petite enterprise prend de l'ampleur, il fait des mures, de la culture de vers a soie des fruits et legumes bio, et du fromage de chevre...il fonde une guesthouse en pleine foret, petits bungalows au milieu des bananiers et des caramboliers... le top....

   Mister Tee aime le social, le developpement durable. Profitant de son success, il met en place un systeme d'aide a l'education des jeunes laos ou ses clients peuvent donner des cours d'anglais a des enfants, un bus de ramassage scolaire, un puits pour l'hygiene a l'ecole et met en place un systeme de volontariat dans la ferme...

   Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour la Lao Organic Farm.... Les touristes sont heureux de la quietude, zenitude, du concept ecologique et de l'echange avec les locaux...

   Mais dans une belle histoire, il ya toujours un mechant et dans celle ci le mechant s'appelle : " Le tourisme de masse"

   En effet, depuis trois ans, se sont develloppes des especes de bars-techno le long de la riviere...

   Je m'explique, les jeunes touristes viennent en quelque sorte faire ici ce qui se passe a Ibiza ou aux USA pendant le Spring- Break... Ils pratiquent ce qu'on appelle ici le "tubing" le long de la ferme biologique

   Pour vous decrire ca: imaginez des bars en bois, de l'alcool a gogo, de la terchno a fond a partir de 11h du mat' et des occidentaux qui viennent accoster leur bouee et se bourrer la gueule toute la journee...

   Le probleme, c'est une veritable pollution visuelle, sonore, qui a un reel impact sur la nature environnante, la quietude des gens qui y vivent et c' est un profond manque de respect pour la population et le pays lao en general...

  Ce qu'on voit sous nos yeux represente vraiment une sorte de colonisation, une invasion malsaine, ca rappelle quelque chose.... Les riches blancs viennent s'eclater se defoncer, depenser leur argent, pendant leur deux semaines de vacances au Laos, sans se soucier un seul instant de l'environnement dans lequel ils sont, une grosse tache dans le paysage...

   Les filles et les garcons se baladent sans gene en petite tenues, (ce qui peut avoir du bon, je sais...) s'hexibent devant la population, les moines bouddhistes, sans respect de la tradition lao.

   La techno a fond toute la journee, ce qui est vraiment insupportable, comme dans une rave party...

   Cette meme musique a tue tous les vers a soie qui faisaient la renommee de la ferme et assuraient la principale source de revenues de mister Tee...le pire, c'est que cela se passe tous les jours de l'annee, sans arret...une rave party perpetuelle...qui a fait fuir tous les clients de la guest house...qui pervertie les jeunes laos et donnent vraiment une tres mauvaise image de nous, les occidentaux...

   C'est ici que nous avons poses nos sacs a dos pour une semaine, dans ce contexte...quatre francais en observateurs...Marie et Romain, nos comperes de voyage, et nous. Mais notre concept a nous est different: nous voulons faire du WWOFING chez mister Tee, mais il ne le pratique plus, trop souvent decus par les touristes qui veulent juste venir caresser les chevres...on persiste et devant notre motivation, il lance le defi: "Si vous travaillez bien, je veux bien vous loger mais je n'y crois pas bien fort..." (Mister Tee parle un tres bon francais)

   Et nous voila partis pour une semaine de boulot (ca nous fait du bien de travailler, oui je sais, ca doit faire bizarre mais c'est comme ca...) 5h30 jusqu'a 10h du mat et 2h dans l'apres-midi...

   3 jours qu'on y est et on kiffe, on surkiffe...a quatre pattes dans les asperges, on desherbe, au taquet...on doit etre un peu maso..apres 2 mois et demi de voyage, on se sent enfin utiles, on nous lance un defi...alors on y va a fond et on se sent trop bien!!!

PS. En plus, dans un pays ou il y a enormement de serpents, on en n'a pas encore vu un seul...

Pourvu que ca dure...

 

Commentaires

 Romain le wwoofer
Ouhouhou c'est du lourd cet article! Fait gaffe on commence a ecrire comme ca et on devient militant engage...
 Cam
Pour sauver Mister T tapez 1 ou allez sur www.laoecotourism.com pour lutter contre le tubbing!
Des bisous!!!
 Meminho
Hello les chasseurs de serpent!
Sauvez baracouda, futé je compte sur toi!
Continuez vous etes genials!
Beko
 Meminho
Hello les chasseurs de serpents!
sauver le pauvre baracouda, futé je compte sur toi!
beko
 Tony et Fanny
Salut les loulous,
votre blog et votre voyage est terrible, chapeau bas les artistes et a bas raves party et le tubing au laos et vive les asperges!!
si vous allez a Pakse pouriez vous eventuellememt recuperer un vieux dossier a nous dans lequel il y a nos carnet de sante!!hum!
Sinon on sera bientot en nouvelle caledonie vu que c est pas loin vous y sere pas par hasard!!?
Enorme beco a vous deux et bon voyage.
 Cricri d'amourrr!!!!
....yessss!!!! j'adore.... Baracouda.... va forcément vous adopter!!! et va se sentir bien vide à votre départ!!
profitez bien..... de ses atmosphères si loin de Paris....
des gros bisous.... j'essaye de fabriquer des boulles quiès pour les vers.... pfff les pôv's!!!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Laos