Eh Charles, tu sais ou est la machette?
  

Eh Charles, tu sais ou est la machette?

Don Det, Laos le 05/11/2010

 

 

Depart de Kiet Khong et ses elephants...direction les 4000 iles...

Un bout de route assez emouvant: Tout droit vers le Sud, c'est un mois et demi de vadrouille qui defile a l'arriere du tuk-tuk...qui represente ce que nous venons de vivre, tous ces sourires...Et oui, le temps passe tres vite, et notre passage a la frontiere de Boteng est maintenant loin derriere nous...

"Il semble que plus on descend vers le Sud du Laos, plus l'ambiance est detendue et Si Phan Don (litteralement 4000 iles) en est l'illustration parfaite" nous avait prevenu le Lonely Planet ...Et beh...deja que c'etait pas bien violent...

Alors nous voila donc dans l'archipel des 4000 iles (qui n'en compte en fait qu'une dizaine)...et comme dit Nico en posant son sac a dos "Et maintenant, y'a plus qu'a rien a faire" voila c'est ca...On est la au milieu des cocotiers, dans des bungalows en bois a lezarder sur nos hamacs, a siroter des noix de coco fraiches en obversant le coucher de soleil, manger des fondues de poisson, louer des velos pour decouvrir les cascades, les plages de sable environnantes...

Apres Don Khong, Don Det, nous voila maintenant a Don Khone, en compagnie de Tom, Sam et sa copine Margot...une joyeuse coloc! Tom et Sam sont deux anglais que j'ai rencontre au mois de janvier dernier, a Pushkar, en Inde...Tom est charpentier et a decide de construire sa maison ici, tout simplement, au bord du Mekong...alors il nous fallait le retrouver pour lui donner un petit coup de main...

Et apres avoir avoir ete dresseurs de yacks, eleveurs de chevres, c'est ainsi que nous nous sommes transformes le temps de quelques jours en apprentis charpentiers...Aller-retour en pirogue au marche de Nakasan pour acheter du ciment, de la ferraille, des seaux, des lames de scies...Sous l'oeil expert de "papa", le proprietaire de la guest house, bourre au lao-lao des 8h du matin, on va couper du bambou dans des recoins que lui seul connait..."Very good, very nice..."

Mission: Faire tenir 10 bambous de plus de 12m de long, 5 'falangs' et un laosien dans la pirogue de Tom....Adrenaline garantie, serrage de fesses obligatoire, a manque de se renverser  plusieurs fois...Meme "papa" lancait des "Ooooooh small, small..." pour demander a Tom de ralentir, dans un anglais a peu de choses pres impeccable...

 

 

 
 
 
 

Enfin mission accomplie sous les regards amuses des pecheurs qui nous voyaient surement un peu trop pencher.

On peut maintenant deblayer le terrain, apprendre a faire des "coffrages" pour les piliers en ciment (oui oui, on apprend aussi le langage professionnel, ne nous parlez plus de trucs qui tiennent une maison...), faire du ciment (et sans betonneuse s'il vous plait, a la laossienne), couler le beton, manier la hachette...(Maman, papa, n'ayez pas peur, tout va bien), le tout sous des petits airs d'une petite maison dans la prairie, quelque peu revisitee...

 

 

On replie nos sacs a dos demain pour le Cambodge ou de nouvelles z'aventures n'attendent que nous...!!!

 

Merci de nous suivre, n'hesitez pas a nous laisser vos commentaires ou vous inscrire a la newsletter pour etre avertis par mail des mises a jour du blog...

Des gros gros bisous

 

Commentaires

 Cricrid'amuuur!!
a vous lire!!! il fait bon de vivre!!! j'adorrr!!! j'essaye de joindre francky de C&Dco... pour qu'il vienne vous aider hop hop on maroufle, on perce.....
gros bisous mes Ingalls.... (ici il fait 19°C EN JOURNée??!!! pour un 5 nov.... çà fait zizir!!!)



Autres récits de voyage

Autres Recits en Laos