Sur les chemins de la boheme...
  

Sur les chemins de la boheme...

Pakse, Laos le 16/10/2010

 

   On avait juste omis de vous passer l’episode tragique ou Nico supporte mal les lacets montagneux entre Luang Prabang et Vang Vieng…a moins que ce ne soit notre pilote a la conduit tres…sportive…grand moment!!

   Nous avons donc fait nos adieux a nos petits chevres et chevreaux (il faut savoir couper le cordon un jour ou l’autre, allez va petite chevre, vole de tes propres ailes…euh…) ainsi que nos pelles, beches, gants de jardinage et avons repris la route vers la capitale: Vientiane! Une ville assez tranquille pour une capitale ou il fait bon se balader au bord du Mekong (qui decidement nous suit partout) et manger des  “noodle soup” dans des boui boui a 10 000 kip soit moins d’1 euro…nous ecoulons paisiblement nos derniers jours de visa… 

 

   Et puis petit aller-retour en Thailande oblige pour refaire notre visa. Alors on sauté dans un tuk-tuk direction la frontiere. La demarche est assez simple et assez  comique: il nous suffit de quitter le Laos, traverse le pont de l’amitie lao-thailandaise, entrer en Thailande. Puis, aussitot le passeport tamponne, traverse la rue, quitter la Thailande, retraverser le pont de l’amitie en sens inverse, a peine un qurt d’heure plus tard, puis de nouveau rentrer au Laos après avoir achete un nouveau visa pour 30 jours…le tour est  joue…après quelques  formalites  administratives qui feront office de devoirs de vacances…(meme plus peur de passer des frontieres…na na nere…)

 
 
 

   Enfin tout va bien, tres bien, trop bien? Il nous apparait soudain  comme une impression de trop facile: On se leve quand on veut (meme si  ce n’est  jamais bien  tard a cause de la chaleur), aucune obligation, si ce n’est  celle de manger, boire et trouver  ou dormir mais tout cela se fait aucune difficulte, ca manque de challenge…

   On decide alors de relier le Sud du Laos en stop, soit 600km…d’autant plus qu’on vient de se faire voler 70 euros et que ca fera  toujours du bien au budget…

   On prevoit  plusieurs  jours, prepare nos cartons, de toute facon, rien ne presse…

   Pour les amateurs de precisions, ceux qui n’ont  jamais un oeil bien loin de la carte (petite pensee pour papy et mamy, nos fans number 1) voila les details de l’itineraire: Vientiane-Paksan-Viang Kham-Tha Khaek-Pakse…

   Alors on est partis, sur les chemins de la boheme, le pouce en l’air, comme dirait la chanson…mais ca aussi, ca s’est fait sans grande difficulte…

   En fait, le stop n’est pas une pratique tres repandue au Laos, les gens ne comprennent pas bien pourquoi on se galere sur  la route en plein cagnard avec nos gros sacs alors qu’il serait tellement plus facile de prendre le bus, comme tout le monde…alors on nous renvoit souvent a la station de bus la plus proche…

   De plus, peu de laossiens  possedent  une  voiture, ils se depalcent principalement en 2 roues et font de petites distances…

   Une premiere voiture climatisee pour riches laossiennes  nous  poussera  jusqu’a Paksan, soit d’environ 150 km…Ensuite, ce seront des tuk-tuk et des bus locaux qui s’arreteront…Avec un grand sourire, on arrivera toujours a negocier plus de la moitie du prix normal et c’est au petit matin a la fraiche, après avoir roule toute la nuit, que nous arriverons a Pakse…On aura aussi economise une nuit d’hotel.

 

 

   Belle rencontre avec Marco, un francais de soixante ans  qui parcoutr le monde depuis 20 mois avec Shiva tatoue sur le bras.  Nous passons  l’apres-midi avec lui, assis dans un petit resto, mais il nous a fait voyager, donne de nouvelles envies…le monde est  si  vaste et il y a tant de choses a decouvrir…c’est  une chance qu’on ne puisse pas tout faire en un seul voyage

   Il pleut depuis 2 jours…la mousson traine un peu. Nous attendons  que le soleil revienne pour louer une moto et partir decouvrir le plateau des Boloven, repute pour  ses  plantations de the et de café, ses minorities ethniques et ses temperatures plus clementes….

   Mais bien sur, on vous  tient au courant…

 

 

Commentaires

 Manu
C'est pas la vie qui est trop facile, c'est vous qui êtes trop fort... Bisous
 Camador
Et oui un Marco avec les memes lunettes...attends quoi!!!contente que les vacances se soient bien passees...des bisous les coupines!!!
 Cristobal del Amor
attends!! quoi!!! encore un Marco et son vécu!!!
moi je suis rentrée de barcelone hier!! c'était chouette! avec mayett et Fonfon... on a tappé des bonnes barres!!
çà fait du bien.... on a bien marché, bien visité, bien mangé, bien rigoulé...
bizz a toi et nico le vomito coco



Autres récits de voyage

Autres Recits en Laos